Marie Piselli

En partenariat avec Photomaton, qui offre des tirages illimités et gratuits le samedi 26 août 2017, Marie Piselli pose sa cabine « scintillante » au 23 rue de la République, où elle signera les tirages. Résolument disco-punk, celle-ci se compose de panneaux en miroirs et accueille aussi une authentique boule à facettes pour mieux faire ressortir toutes les vôtres durant cette expérience unique et rococo. Est-ce là l’image de son Paradis Perdu, face à son Enfer : les images de sa série photographique réalisée à l’ancienne prison de Draguignan, dévastée en 2010 par les inondations ? Quoi qu’il en soit, la plasticienne propose là une installation qui permettra de mettre en condition sa pensée, passant du chaud au froid, en alternance entre l’univers décalé de son EUREKA et celui de l’univers carcéral de ses Pris sur le vif tout aussi décalés. Un face à face fascinant. En partenariat avec GALRY, Paris.

  • Lieu:
    – Marseille
    23 rue de la République

Marie Piselli EUREKA11

© Marie Piselli, EUREKA, 2016