Jean-Pierre Formica

Né en 1946 à Uchaud, dans le sud de la France, Jean-Pierre Formica vit et travaille entre Paris et Arles. Diplômé de l’École nationale des beaux-arts de Paris, et de Montpellier, il a enseigné les arts plastiques à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine.

Peintre avant tout, Jean-Pierre Formica trouve son inspiration dans la culture méditerranéenne. Il travail sur le fragment, la répétition, mais aussi la mémoire, la trace, l’empreinte, la sédimentation, comme le prouvent ses célèbres sculptures de sel.

Jean-Pierre Formica a exposé, entre autres, à la Chapelle des Jésuites à Nîmes, au Musée de Toulon, au Musée de Montbéliard, aux arènes de Nîmes comme dans celles d’Arles, au MAMAC à Nice, à l’Espace Paul Riquet à Béziers, à l’Espace Vallès à Grenoble, et à l’Institut français de Tel Aviv. En 2010, il a investi les caves du célèbre producteur de Champagne Pommery et a publié, aux éditions Actes Sud, un livre sur ses Carnets de corrida. Il a aussi collaboré sur plusieurs projets pour la haute couture avec Christian Lacroix. Il a également participé aux Nuits Blanches de Paris, et régulièrement au festival a-part.

En 2018, il souhaite laisser une trace pérenne de son engagement auprès du festival a-part et réalise une œuvre sur le mur frontal du silo Alpilles Céréales. L’artiste a choisi de réaliser une méduse, divinité primordiale, en référence à l’histoire de Saint-Étienne du Grès au carrefour des voies romaines.

  • Lieu:
    – Saint-Étienne du Grès
    Silo Alpilles Céréales

JPFormicaWorkInProgress_web
Jean-Pierre Formica travaille sur son œuvre pérenne au silo Alpilles Céréales